Cuisine

Quel est le matériel indispensable pour préparer sa propre bière ?

Quel est le matériel indispensable pour préparer sa propre bière ?

Que ce soit devant un bon match, entre amis ou en amoureux, partager une bonne bière fait toujours plaisir. À cet effet, il en existe de divers types sur le marché, que vous pouvez vous procurer à des prix plutôt intéressants. Cependant, il est désormais possible de brasser votre propre bière. Il s’agit d’un processus très simple. Il suffit de disposer du matériel qu’il faut, et vous y arriverez.

La cuve de fermentation : le matériel de base pour brasser de la bière

Il existe plusieurs matériaux dont vous aurez besoin si vous voulez brasser de la bière. À cet effet, le premier matériel de brassage de base est la cuve de fermentation. Comme l’indique son nom, elle permet de réaliser la fermentation, qui est une étape indispensable lors de la fabrication de la bière. Vous en avez de plusieurs types qui sont disponibles sur le marché.

La cuve en plastique

La cuve en plastique est la plus utilisée. Sa contenance est de 25 litres, et est très accessible en termes de coût. Elle est facile à entretenir et surtout très résistante. Elle est équipée d’un robinet de soutirage. Malheureusement, ce type de cuve peut transmettre des parasites à la boisson.

Autre sujet :  Quel est l'intérêt de la cuisson à la vapeur ?

La cuve en verre

Vous avez également le fut en verre que vous pouvez utiliser pour la fermentation de la bière. Il présente plusieurs avantages dont l’un des plus importants est qu’il ne transmet pas de parasite à cette dernière. Ensuite, il permet de voir le niveau de fermentation. Par contre, il est moins facile à nettoyer que la cuve en plastique. Aussi, le soutirage peut s’avérer un peu plus compliqué.

La cuve en acier

La cuve en acier est la meilleure solution pour la fermentation de la bière. Mais pour s’en procurer, il faut dépenser une petite fortune. Pour l’accompagner, vous avez besoin d’un barboteur qui se fixe au-dessus. Son rôle est de laisser le C02 s’échapper du fût, tout en empêchant les batteries d’entrer en contact avec ce dernier.

Le matériel indispensable pour le brassage en tout grain

Pour effectuer le brassage en tout grain, il faut vous munir de plusieurs autres équipements en dehors de la cuve de fermentation.

La cuve d’empattage et le bras rotatif

Cette cuve permet de mélanger le malt trempé et l’eau chaude. Tout au long du processus d’empattage, elle doit être isolée comme il se doit, afin de conserver une température stable. Quant au bras rotatif, il s’agit tout simplement d’un tube en acier percé qui tourne pour arroser les céréales. Il permet de laver les drêches.

Le refroidisseur

Comme vous pouvez bien vous en douter, cet équipement permet de refroidir le mélange après l’ébullition. Ceci permet d’éviter d’éventuelles contaminations. Vous avez deux types de refroidisseurs disponibles sur le marché. Il s’agit de ceux par immersion. Ces derniers sont dotés d’un serpentin en cuivre dans lequel vous avez de l’eau froide. Il suffit de les plonger dans le moût chaud pour le refroidir.

Autre sujet :  Comment choisir une trancheuse à jambon ?

Ensuite, vous avez les refroidisseurs à plaques. Ils sont constitués de plusieurs disques de métal disposés les uns sous les autres. L’eau froide passe d’un côté, pendant que le moût brulant passe de l’autre. Ainsi, il s’établit un échange thermique qui permet de refroidir le moût.

La chaudière à moût

Elle représente aussi un incontournable pour le brassage en tout grain. Elle permet de porter à ébullition une grande quantité de moût. En effet, une plaque à induction ou à gaz n’est pas en mesure de maintenir plus de 20 litres à une température élevée.

À tout ceux-ci s’ajoutent le matériel de mise en bouteille, quelques accessoires facultatifs et surtout la tireuse à bière. Vous pouvez par exemple vous équiper d’un thermomètre et d’un densimètre pour mieux contrôler la fermentation.

Post Comment